Autorail X2800 – Il était le train de nos campagnes

L’autorail X2800, construit à 119 exemplaires par les établissements Decauville et la Régie Renault, fut pendant toute sa carrière commerciale (1957-2009) une icône incontournable de nos campagnes et des lignes de montagnes (Plateau de Millevaches, Causse du Lot, Massif Central, Cévennes, Jura, Hautes-Alpes, etc.)

Démarrage sous la neige en gare de Laqueuille (63), le 26/01/2003.


Robuste, fiable, puissant et quelque peu sonore, il a souvent été désigné – à tort – : « C’est la Micheline !« , alors qu’il s’agit en fait d’un autorail de type « Unifié« , c’est à dire qu’il peut se connecter (dans la limite de 6 caisses), avec d’autres éléments moteurs ou remorques, afin de créer une rame.

De nos jours, plusieurs exemplaires de cette légende du rail (surnoms « Bleu d’Auvergne », « Roi des Autorails », etc.) ont pu être maintenus en état de circulation ou d’exposition par des clubs ferroviaires, proposant des visites ou des promenades à bord de ce monstre de 54 tonnes et de plus de 27m de longueur.

Autorail X2800 Gare de Corrèze
Superbe « compo 5 caisses » au soleil couchant
(3 autorails orientés côté moteur + 2 remorques, rame « bleue »)
à Gare-de-Corrèze (19), le 21/09/2003.

Les ferroviphiles et autres ferrovipathes sont heureux qu’il leur soit encore possible de nos jours de profiter de la douce symphonie du moteur MGO de 825ch, dont voici un court extrait, enregistré sur la ligne du Jura :

Les puristes s’amuseront à compter le nombre de caisses et d’éléments moteurs qui composaient cette rame 🙂


Les X2800 connurent leur heure de gloire lors des fameux « Tours du Cantal », ou « Le Triangle Vert », qui parcouraient les superbes lignes de Bort-les-Orgues à Neussargues, de Neussargues à Aurillac puis d’Aurillac à Bort-les-Orgues.

Tour du Cantal en Train en Autorail X2800 Château de Val

Affiche officielle du Tour du Cantal, chinée sur une brocante en Charente.


L’engouement et les passions pour cet autorail n’ont pas échappé aux fabricants de modèles réduits, pour le plus grand bonheur des aficionados de cet autorail mythique :

Autorail X2800 ROCO Bleu Rouge Crème AunisQuelques exemples de modèles réduits des différentes versions et livrées des autorails X2800 de 1957 à 2009.


Partons en voyage dans la cabine de conduite de l’X2883
entre Limoges et Eymoutiers :

Anecdote : ce trajet devait être filmé de Limoges-Bénédictins à Ussel, la météo en décida autrement en ce 01/04/2003 : malgré un départ de Limoges ensoleillé, la pluie fit son apparition dès Eymoutiers, suivie d’une véritable tempête de neige entre Bugeat et Barsanges, puis d’un épais brouillard de Meymac jusqu’à Ussel.

Pour les ferroviphiles, l’autorail X2800 fait intégralement partie du patrimoine ferroviaire français.
Panneau de quai Le Palais sur Vienne pour Autorail X2800
Morceau réparé d’un grand panneau indicateur de quai, qui a certainement vu défiler des milliers de roulements en autorails X2800, récupéré dans une benne à gravats lors du déclassement de la Gare du Palais-sur-Vienne.


Nous avons donc souhaité rendre hommage et entretenir la mémoire de cet autorail légendaire, via l’édition d’un Billet Touristique Euro Souvenir, l’une des collection les plus en vogue à l’heure actuelle dans toute l’Europe.