Photo du jour : C’est la rentrée !

Photo du jour : C’est la rentrée !

Encore de nos jours, bien des parents accompagnent leurs progénitures pour la rentrée des classes.

C’est donc tout un cortège de grands et de petits qui se presse devant nos écoles, que ce soit en pleine cambrousse ou bien au pied des tours d’immeubles de nos grandes villes.

La photo sélectionnée pour illustrer cette journée et toute à propos, si ce n’est que c’est le « grand frère » qui ouvre la voie.

Nous sommes en 2003 au coeur de la Bretagne, à cette époque les CFTA déployaient trois petits autorails A2E (Soulé X 97150, N°151, 152 et 153) entre Carhaix et Paimpol.

Cette ligne, majoritairement employée pour le transport scolaire et le fret (boissons), aura connu bien des autorails atypiques, en sus d’avoir vu circuler les trois A2E : des X3800 « Picasso » ( dont le « Furet du Morvan »), des X2400, des X4900 « Caravelle » et… bien entendu un Autorail X2800 : L’X2882.

Avec un ami passionné tout comme moi des petites lignes et des autorails, nous nous sommes positionnés à proximité d’un passage à niveau non gardé, afin de saisir « ce qu’il passera » pour le service scolaire du soir.

Alors que l’heure estimée du passage approche, nous entendons résonner la symphonie du MGO, et donc, nous reculons un peu afin de pouvoir saisir l’autorail de près de 30m de long dans son intégralité.

Egalement, nous nous déplaçons un peu afin d’obtenir la lumière du soleil sur la cabine qui sera positionnée à l’arrière de l’autorail.

Bien nous en a pris, car nous pensions n’avoir que deux possibilités en vue : soit un A2E, soit l’X2882… mais nous n’avions pas pensé à… une unité multiple réunissant les deux !

Ce n’est qu’au dernier moment que nous avons compris l’étendue du convoi « exceptionnel » qui se présentait à nous, et après réflexion, il ne s’agissait pas d’une UM (Unité Multiple, mais plutôt d’un convoi composé de l’X2882 en traction de l’A2E en « remorque », car l’accouplement moteur, dans un tel cas, est improbable).

Clic-clac c’est dans la boite… et il aura fallu viser juste pour faire loger les deux autorails  !

C’était assez cocasse de voir le frêle A2E ainsi « traîné » à vive allure par le puissant X2800, avec l’impression amusante que le petit autorail ne touchait même pas les rails..

C’est la rentrée ! – PN lieu-dit Kermario, 2003