Photo du jour : Ambiance automnale au P.N. du Moulin de l’Artige

Photo du jour : Ambiance automnale au P.N. du Moulin de l’Artige

Toujours dans la période de prédilection (été 2003 – printemps 2004) de la mobilisation massive des X2800 du dépôt de Limoges sur les lignes Limousin et limitrophes, je suis informé par l’une de mes sources au sein de la « grande maison » que l’X2905 va effectuer quelques beaux roulements sur le plateau de Millevaches dans les jours à venir.

Je cible tout particulièrement cet autorail, car nombre de passionnés et de modélistes le connaissent : c’est cette numérotation qui a été choisie par ROCO, un fabricant de modèles réduits, pour l’un de ses coffrets au 1/87°.

La météo s’annonçant particulièrement bonne le surlendemain, je cale donc ma journée et j’étudie l’ensoleillement sur la ligne, au moyen d’un bon vieux guide Michelin.

Je pars donc en quête des points d’intérêts que je n’ai pas encore exploités, et je tiens compte du fait que la rame sera montante, en provenance d’Ussel via Meymac.

Egalement, j’essaie d’entrevoir les possibilités d’assister ce même jour au croisement en gare de Chateaneuf-Bujaleuf, de la circulation vers Ussel et de la circulation venant d’Ussel.

Sur les pages de mon guide (de nos jours, c’est google maps qui aurait servi de support…), je point deux passages à niveau qui me semblent intéressants.

L’un, situé à Saint-Denis-des-Murs un peu avant la gare, et l’autre, au lieu-dit « Le Moulin de l’Artige », proche de Farebout.

Je me dit que s’il y a un moulin, la photo peut donner un bon résultat.

Le lendemain, j’effectue mes repérages sur le terrain, et je sélectionne la seconde solution. J’abandonne l’idée d’aller assister au croisement, ce serait trop juste, ce sera pour une autre fois.

Le moulin de l’Artige, sis en contrebas, ne pourra être sur la photo, cependant une maison de maître, située sur la colline à l’arrière-plan, possède un bon potentiel.

Je définis qu’il faudra me tenir assez loin du P.N., au cas où une remorque ou un second autorail soit intégré(e) à la circulation.

Je plante une petite branche à l’endroit idéal et je rendre chez moi préparer le matériel.

Le jour J, donc, alors que je me mets en place, le P.N. sonne et la barrière se baisse : la circulation vers Ussel me passe sous le nez. Dommage, mais pas tant que ça, la cabine avant était dans l’ombre et le flanc de autorail de tête avait subit des assauts de piètres « grapheurs-gribouilleurs » plus ou moins locaux.

Si la rame vient de passer, c’est que dans 10mn elle est à Bujaleuf… le temps de croiser, dans 20mn, son alter ego vers Limoges sera là !

Je prends soin d’effectuer mes réglages avec soin et de me décaler un peu, car la scène est superbe : l’ambiance automnale, la bâtisse à l’arrière-plan et ce beau ciel bleu Limousin.

Un cycliste passe, se retourne plusieurs fois pour observer ce que je fabrique sur accotement et il manque de s’emplafonner dans la barrière du P.N., pourtant levée…

L’heure estimée du passage de l’X2905 approche.

Estimée, car plus de halte à St-Denis-des-Murs ni à Farebout depuis des années, je dois donc évaluer ma position entre Chateauneuf-Bujaleuf et Saint-Léonard-de-Noblat.

C’est parti, la cloche du P.N. se met à sonner, le feu rouge à clignoter et la barrière se baisse.

La ligne étant en descente, le mécano pousse pas le moteur, il roule à faible régime.

Surprises ! (une bonne, une mauvaise) : Il y a une remorque XR6000 bleue et l’X2905 est tourné Poste 2.

Clic-clac… rafale de trois, c’est dans la boite !

Je vérifie le résultat sur le petit écran de contrôle du bridge, ça à l’air pas mal du tout ! Et oui, à cette époque, le résultats sur les petits écrans des boîtiers et des bridges étaient pixelisés, il était rare de savoir du premier coup si votre photo était réussie… ou pas !

Je serais bien plus satisfait une fois rentré à la maison, en visualisant sur l’écran de mon PC, car sur les trois photos, une seule est particulièrement bien centrée.

Pour la petite anecdote, cette photo sera sélectionnée par l’hebdomadaire « INFO » (N°1002 – Edition Haute-Vienne), à l’occasion d’un reportage sur les initiatives de préservations des autorails X2800, avec en gros titre « Sauver l’X2800« .

Photo du jour : Ambiance automnale au P.N. du Moulin de l’Artige – 5 novembre 2003